Des petits miracles de chaque jour, émerge la lumière d’un lendemain plein d’espoir

Afrique: Patrice Lumumba – Se rappellant du ‘Che Guevara de l’Afrique’

Politique & Economie

Analyse par Friederike Müller de DW

C’est un crime qui a hanté la République démocratique du Congo (RDC) depuis 1961 – la mort de Patrice Lumumba, assassiné avec l’aide de la CIA et de la Belgique. À ce jour, personne n’a été puni pour le crime.

Il est là, le bras droit levé, vêtu d’un costume et des lunettes d’écaille. La statue du premier premier ministre du Congo élu librement se dresse fièrement au milieu du boulevard Lumumba entre le centre ville et l’aéroport de Kinshasa.

Mais plus que sa politique, sa mort a provoqué le nom Lumumba à se répercuter à travers le monde. C’est l’un des crimes impunis les plus odieux de l’Afrique post-coloniale. Lumumba ne régna que pendant quatre mois. Puis l’homme de 34 ans a été évincé et tué.

Source: DW

Cet article est aussi disponible en: Anglais

Soyez le premier à commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*